Il met la Charente en orbite

27 octobre 2009
Stéphane Charbeau crée de petites planètes à partir de ses photos. À découvrir au Conseil général.

Si la Charente était une galaxie, Stéphane Charbeau en serait l’astronome. Et, comme lunette, il choisirait son appareil photo. Mais, en un sens, le Cognaçais a déjà exploré la nébuleuse charentaise. Puisqu’il a déjà photographié une centaine de ses planètes… Pour découvrir son travail, il convient de se rendre à Angoulême, au Conseil général.

On a marché sur les toits

Stéphane Charbeau, 50 ans, a créé ses petites planètes grâce à une technique dont l’appellation barbare-panoramique sphérique à 3600 –reflète la complexité. « L’opération consiste en un assemblage de prises de vue dont le résultat offre un champ de vision total à 360° », vulgarise le photographe. Les clichés, réalisés grâce à un trépied tournant, un appareil reflex et un objectif très grand-angle (fish eye), sont associés sur ordinateur grâce à une série de logiciels. Et, pour donner un cachet unique à ses planètes, cet autodidacte n’hésite pas à se positionner à des endroits improbables. Notamment pour « Scène de vendanges » où il s’est installé dans une benne. Ou pour « Sur les toits », hissé au sommet de l’hôtel de la place François 1er de Cognac ou encore avec « Saint-Amant-de-Boixe. L’abbaye » où il a enjambé un puits… Paradoxalement, son petit plaisir, c’est de se faire disparaître de l’image. « C’est le côté rigolo du processus. Comme, à l’assemblage, le ciel est pour ainsi dire projeté à l’extérieur et le sol ramené au centre du cliché, je me retrouve au milieu. Ce qui n’a pas grand intérêt. Du coup, lorsque je les traite avec Photoshop, je m’efface… » Parce que l’idée de cette série de photos, c’est évidemment de rendre compte de la réalité des paysages et des événements qui ont cours dans le département. « Je suis passionné par le territoire, avoue le photographe. À travers mes planètes, je veux montrer des endroits que tout le monde connaît, mais avec un point de vue différent. »

« Je veux montrer des endroits que tout le monde connait mais avec un point vue différent »

À ce compte-là, c’est sans surprise que le Conseil général de la Charente a proposé de mettre à disposition ses locaux pour la toute première exposition de Stéphane Charbeau. « Je suis passionné par la photo depuis l’âge de 10 ans, mais je suis passé professionnel en 2005. J’ai d’abord cherché à maîtriser la photo panoramique à 360° avant de m’intéresser aux planètes. Les travaux que je présente ont quant à eux été conçus à partir de 2007.» Mais le Cognaçais ne compte pas s’arrêter là : « Je vais exposer au BNIC à Cognac en décembre ou janvier. Il s’agira alors de planètes sur l’univers du cognac, avec des scènes de distillation, de vendanges etc. » Il projette aussi de faire une exposition interactive, une autre itinérante… Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les Charentais.

SUD-OUEST / Sortir en Charente – 27 octobre 2009 / Laure MÉNARD

Voir les 20 photos exposées[/button]